Biographie

Vera Senkovskaja, Soprano

Vera est née en Sibérie, à Irkoutsk, une ville riche en traditions, notamment en musique classique : la philharmonie d’Irkoutsk est fréquentée par les meilleurs artistes non seulement de toute la Russie, mais du monde entier.

A l’âge de 7 ans Vera s'est inscrite à la classe du chœur de l’école musicale pour les enfants. Son enseignante Lada Bibkova aperçoit tout de suite sa manière artistique très prometteuse et son aspiration à de meilleurs résultats. A 14 ans Vera comprend que son désir de devenir soliste trouve un écho parmi les maîtres de chant à Irkoutsk, donc elle choisit comme enseignant l’artiste émérite de Russie Nikolas Prochine.

Son premier prix de lauréate de jeune chanteuse, Vera Senkovskaja l'a obtenu dans sa ville natale d’Irkoutsk en 2004, ayant participé au concours vocal traditionnel. Ce premier succès la pousse à continuer sa formation en musique. L’environnement concurrentiel de la capitale, voilà ce qui va être propice à ce jeune talent…

En 2010 Vera achève avec succès ses études dans 2 domaines, simultanément : direction de chœur et chant académique. Etudiante du collège de l’Institut de musique Schnittke à Moscou, elle suit la classe de chant d’Anna Litovkina et Darya Tourova en même temps que la classe de direction de chœur de Lyudmila Prostova. Le diplôme de la fin des études a joliment complété le nombre impressionnant des prix que Vera eut au cours de ces années.

En 2008 elle devient lauréate du festival « Aspirations de printemps » dans la catégorie « Forte – piano », se classe 3ème au concours des chefs de chœur consacré à l’anniversaire de Rimski-Korsakov. En 2009, la jeune artiste devient lauréate du Concours vocal Balakirev, peu après elle remporte le titre de « Miss Romanciade » ayant pris part au concours international de la romance russe, après quoi elle suit le cours de maître Fiorenzo Cossotto à Forio, en Italie.

Sans jamais abandonner le prefectionnement de sa voix, Vera découvre une passion pour l’opéra français et entre en 2011 dans le Conservatoire Darius Milhaud d'Aix-en-Provence. Les classes des maîtres Tibère Raffalli et Alexandre Delannoy contribuent à son approche de la tradition européenne. Grâce à son talent, Vera est remarquée par la famille Escudier. Grands amateurs de l’opéra, les membres de cette famille agissent en tant que mécènes afin de promouvoir la jeune cantatrice. Elle suit plusieurs cours des maîtres Daniel Ottovaere (Paris 2013), Ulrich Schütz, et Monique Zanetti (Aix-en-Privence, 2011-2013).

Tout en enrichissant son répertoire, elle découvre à nouveau son talent déjà ferme et épanoui. En 2013 elle décide de continuer sa formation en Allemagne à l’Académie musicale Spohr à Kassel où elle suit la classe de Janusz Niziolek et de Ruth Altrock. L’année 2015 est marquée pour Vera par le passage des parties soprano à celles mezzo-soprano, et en 2016 – par de nombreux cours des maîtres : Maren Engelhartd et Stefane Zenkl (Kassel, Allemagne), Damon Nestor Ploumis (Weimar, Allemagne).

En août 2016 Vera débute en tant que 3ème dame dans « La flûte enchantée » mise en scène par le Studio d’opéra lyrique de Weimar et sous la direction d’Olaf Storbeck. Son 2ème triomphe – le rôle de Maddalena (« Rigoletto ») sur la scène du Sommertheater Tiefurt – Weimar.

Sur son chemin vers la renommée internationale, Vera Senkovskaja donne beaucoup de concerts en Russie, en France et en Allemagne. Sa voix a déjà résonné à la Maison des romances et à la Salle des colonnes dans la Maison des Unions à Moscou, à la Philharmonie d’Irkoutsk, à Château-Gombert à Marseille, au château de Risebois, à l´église Karl Erlöser à Kassel.

Son répertoire compte les œuvres de grands compositeurs comme Vivaldi, Haendel, Mozart, Tchaïkovski, Rachmaninov, Sсhumann, Wolf, Fauré, Poulenc, Britten, aussi bien que de nos contemporains, dont la gloire se renforce pour beaucoup grâce à Vera.